10 secrets pour devenir un blogueur de voyage professionnel

Classé dans : ASTUCES, BLOG, VOYAGE | 0

Comment devenir un blogueur de voyage professionnel ?

Qui est un blogueur professionnel ? Eh bien, n’importe qui peut lancer un blog et devenir un « blogueur ». La barrière à l’entrée est faible, ce qui présente des avantages et des inconvénients. Par exemple, il y a actuellement des milliers de blogs personnels de voyage en ligne – donc se démarquer de la masse est difficile.

Ceux qui gagnent une bonne partie (ou la totalité) de leurs revenus en publiant des blogs de voyage sont considérés comme des professionnels. Cette liste est beaucoup plus réduite. Alors comment devenir un blogueur professionnel ?

Construire une audience

C’est le moment clé ! Parce que la dure vérité est que vous ne gagnerez des revenus avec votre blog que si vous avez un public suffisant. Les lecteurs d’abord, l’argent plus tard.

Donc, aujourd’hui, nous allons évoquer quelques techniques différentes pour la construction d’un public engagé sur votre blog de voyage, ainsi que des tactiques uniques pour vous faire remarquer par les entreprises qui cherchent à travailler avec des blogueurs.

1: Créez du contenu utile

Écrire un journal de vos voyages pour la famille et les amis c’est facile, mais hormis eux, personne d’autre ne s’y intéressera. Si vous voulez que d’autres personnes lisent votre blog de voyage, vous devrez fournir quelque chose de plus utile.

Conseils de voyage, recommandations alimentaires, des détails sur ce qu’il faut faire et où séjourner, inspiration visuelle, divertissement vidéo, narration soignée, humour, etc.

Oui, vous devriez toujours « suivre votre passion. » Sinon, vous n’aurez pas plaisir à ce que vous faites. La clé est de suivre votre passion tout en fournissant quelque chose d’utile à vos lecteurs.

Que cherchent les gens ? Il est temps de faire des recherches. Quelles questions concernant les voyages sont posées dans les forums en ligne ? Si vous avez déjà des lecteurs, que demandent-ils dans les commentaires et les emails ? Donnez aux gens ce qu’ils demandent !

2: Faites des choses intéressantes

À la valeur nominale, cela semble assez basique. Mais quand on dit des choses intéressantes, on veut dire faire des choses vraiment intéressantes. Sensationnelles, fascinantes, ou des défis.

Écrire sur votre expérience de fête sous la pleine lune ivre en Thaïlande ? Kayak au Groenland ? Marcher à travers l’Inde ? Camping dans l’Antarctique ? Vacances au Yémen ? Vous naviguez sur la côte d’Afrique ? Ces activités sont impressionnantes, les sujets sont uniques et, par conséquent, ils sont plus susceptibles d’être partagés avec un plus grand public. Votre blog n’a pas à être comme Buzzfeed, mais il faut inclure des histoires vraiment épiques et originales de temps en temps.

3: Le Guest Posting

Lorsque vous allez créer un blog de voyage, personne ne saura que vous existez. Une bonne façon de changer ça, c’est d’écrire des articles sur d’autres blogs populaires et de ramener certains de leurs lecteurs à vous. Non seulement vous obtiendrez un public ciblé, mais en plus cela contribue également à votre image de marque et apporte de la crédibilité en tant « qu’autorité » sur les voyages.

4: Les médias sociaux

Rester actif sur les médias sociaux est important si vous voulez gagner votre vie à partir de blogs. Mais cela peut vous faire perdre bien du temps ! Notre conseil est d’être efficace avec les médias sociaux, ne pas perdre des heures et des heures.

Jetez-y un coup d’œil une fois dans la matinée pour programmer des postes pour la journée, puis encore une fois dans la soirée pour répondre aux commentaires. Il faut également chercher les meilleurs moments pour publier pour chaque réseau social. Vous pouvez trouver ces informations dans vos domaines « aperçus » ou « analytiques » ou utiliser des outils tiers.

Par exemple, on trouve que l’affichage sur Facebook à 5h du matin et 7h en fin de journée donne les meilleurs résultats, tandis que sur Instagram, 7h du matin et 5h l’après-midi fonctionnent mieux. Il faut toujours faire des tests.

N’oubliez pas d’être social sur les médias sociaux. Cela signifie répondre activement aux commentaires et partager le contenu d’autres personnes si vous pensez que vos followers vont en profiter. Voici des conseils spécifiques pour chaque réseau.

Facebook

1-2 publications par jour. Le téléchargement de 3 ou 4 images différentes dans une publication de photo et de courtes vidéos sur Facebook sont efficaces.

Twitter

4-5 publications/mises à jour par jour, liens partagés avec une photo ont un meilleur engagement. Un hashtag seulement, ou même pas. Planifiez de nouveaux messages de blog pour partager 3-4 fois chaque étalé sur le mois.

Instagram

1-2 publications par jour. Repérez l’emplacement. Utilisez les hashtags avec parcimonie, 4-5 dans le premier commentaire, y compris le pays ou la ville où il a été pris. Instagram aime des descriptions plus longues. Posez une question à la fin.

Les autres…

Il existe d’autres plateformes de médias sociaux comme Pinterest, YouTube, et SnapChat. Il faut aussi apprendre à les utiliser.

5: Art & Science de SEO

Optimisation des moteurs de recherche (SEO) c’est lorsque vous filtrez votre contenu pour l’optimiser pour les moteurs de recherche comme Google. Déconseillé car Google repère cela comme s’il s’agissait d’une tactique de triche chevronnée et mystérieuse…

Si vous écrivez pour les magazines traditionnels, les écrivains qui peuvent maîtriser le pitching aux éditeurs obtiendront les meilleurs résultats. Ce n’est pas du vaudou, c’est une compétence pertinente qui permet à certaines personnes à aller de l’avant.

Blogging et SEO sont et seront toujours liés.

N’ayez pas peur de ce que vous ne comprenez pas. Au lieu de cela, passez du temps à apprendre à maîtriser par vous-même. Ou embauchez un professionnel pour vous aider. Parce que cela vous plaît ou pas, il faut que Google (et le monde en général) puisse trouver votre contenu incroyable. C’est une partie nécessaire de la construction d’un site Web réussi.

6: Créez une liste de courriels

Construire une liste d’abonnés est l’une des choses les plus importantes que vous pouvez faire pour votre site de voyage. Probablement même plus important que les médias sociaux. Les personnes qui s’abonnent à votre liste d’emails sont vos vrais fans et lecteurs dévoués.

Pourquoi ? Le courrier électronique est une expérience beaucoup plus personnelle. Il fonctionne également mieux que la plupart des médias sociaux à la conduite du trafic de qualité vers votre site. Alors que quelqu’un pourrait recevoir des milliers de mises à jour des médias sociaux dans leur feed chaque jour, ils peuvent voir moins de 50 emails par jour. Lorsque vous envoyez quelque chose par e-mail à vos abonnés, ils sont plus susceptibles de le voir.

7: La publicité

Payez la publicité sur Facebook. Payez la publicité sur Twitter. Payez également pour des annonces sur d’autres blogs.

Ce faisant, vous n’attirez pas de « faux » lecteurs. Vous payez pour atteindre un public large mais ciblé. Un pourcentage d’entre eux découvriront votre blog pour la première fois et deviendront des lecteurs actifs. Ou si vous vendez des produits, deviendront clients.

Bien sûr, si vous venez de commencer, vous pouvez ne pas avoir l’argent maintenant, mais gardez-le à l’esprit pour l’avenir. La publicité ciblée existe pour une raison – elle fonctionne.

8: Réseaux professionnels

Pour vous faire un nom dans le monde du blogging des voyages, le réseautage avec d’autres personnes lors de conférences est assez puissant. C’est un investissement en temps et en argent, mais valable. Lorsque vous rencontrez des partenaires commerciaux potentiels, des collègues et des clients en personne, vous aurez un avantage sur ceux qui n’ont pas cette relation. Ils penseront à vous au lieu de quelqu’un qu’ils n’ont jamais rencontré auparavant.

Le réseautage en ligne a aussi ses avantages. Restez actif dans les groupes de blogs, les forums et les conversations sur les réseaux sociaux.

9: Recrutez d’autres personnes pour vous aider

Diriger un blog de voyage réussi est comme diriger votre propre magazine, mais sans aucun personnel. Pour vous donner une idée de quoi je parle, imaginons que vous êtes le propriétaire et PDG d’une société d’édition.

Imaginez maintenant que vous devez également assumer les rôles de photographe, écrivain, éditeur, comptable, équipe marketing, graphiste, relations publiques, développement web, vidéaste, finance, secrétaire, stagiaire en café, etc.

Voyez ? Les gens vont à l’école pendant des années pour maîtriser chacun de ces emplois (ok, peut-être pas de stagiaire pour faire le café), mais vous essayez de les faire tous !

En tant que blogueur professionnel, vous êtes responsable de tout – tout en traitant également le stress et les défis de voyager à l’étranger. Donc, quand vous commencerez à gagner quelque chose, embauchez d’autres professionnels pour vous aider à gérer votre entreprise.

10: Marque personnelle

Il est vraiment important de se démarquer. Le branding est une manière de vous présenter à d’autres. Plutôt que d’essayer d’être “tout pour tout le monde”, il est préférable de se concentrer sur un ou deux domaines d’expertise.

Quelles sont vos passions ?

En planifiant un nouvel article / projet, demandez-vous s’il coïncide avec votre marque ?

Maintenir une identité cohérente à travers tous vos canaux en ligne et marketing contribue à assoir votre marque. Votre logo, les photos, les comptes de médias sociaux et le contenu du blog devraient tous refléter les valeurs et la mission de votre marque.

Essayez, soyez créatif et tirez profit de vos idées !

 

À lire aussi sur le sujet

Laissez un commentaire