Construire et animer une session de formation – Bernard Lamailloux

Classé dans : BLOG | 0

En discutant sur Facebook, je suis tombée sur le lien du livre de Bernard Lamailloux. Je l’ai contacté en lui demandant avec culot un échange gagnant-gagnant 🙂 Il m’offre le livre et je rédige un billet dessus, en le partageant vers tous mes réseaux.
Bernard a répondu oui très gentiment. J’ai donc reçu son livre courant juillet…et un peu débordée par ma nouvelle activité j’ai tardé…mais voilà…vous allez découvrir ce petit trésor 🙂

200 pages pour réussir vos formations

Construire et animer une session de formation - Bernard LamaillouxBernard Lamailloux partage sa pratique, ses connaissances et son expérience de formateur. Ce n’est pas tout à fait un formateur  « comme la plupart des formateurs ». C’est un « bonhomme » (pardon Bernard pour cette familiarité) qui a du vécu, de la pratique, de l’esprit, beaucoup d’esprit ! Bernard n’est pas un chercheur, c’est un « trouveur » 😉

Après un préambule sous forme de légende  » La légende des deux oasis« , Bernard nous emmène découvrir « ce que nous avons probablement déjà en nous comme capacités personnelles en matière de conception et d’animation de formation »…

Le livre est composé de quatre parties elles-mêmes découpées en chapitres.

Partie I : Sur quels fondamentaux s’appuyer ?

Partie II : Conception et préparation

Partie III : Animation, face-à-face pédagogique

Partie IV : Quelques cas particuliers

Il commence par dresser un panorama des « grands courants historiques de la pédagogie » et la situation actuelle de la formation. Pédagogie de la Transmission, Behaviorisme, Cognitivisme, Constructivisme, Socioconstructivisme, et Connectivisme.

Dans la partie I le ton est donné lorsque l’auteur annonce qu’il va présenter plusieurs « outils et techniques glanés sur les chemins de traverse, en-dehors des sentiers bien balisés de l’académisme.« 

Les pédagogies décalées

Bernard insiste sur le fait qu’un apprentissage réussi est celui qui est transmis et reçu avec plaisir . Il cite Alfred Mercier : « Ce que nous apprenons avec plaisir, nous ne l’oublions jamais. »

Il rappelle que le formateur doit  proposer des face-à-face pédagogiques les plus attractifs et digestes pour les participants. D’où l’intérêt des pédagogies décalées, l’utilisation par exemple du Mind Mapping ( Voir à ce sujet le blog de Marco Bertolini ).

Un autre exemple de pédagogie décalée avec l’emploi du jeu en situation de formation, et notamment les serious games ( applications sur internet qui combinent jeu et apprentissage ludique en utilisant le fonctionnement du jeu vidéo).

Conception d’une formation et kit réutilisable

Le chapitre 3 fournit des indications sur la conception d’une formation et donne les clés au formateur pour constituer un « kit réutilisable ». Le formateur doit définir les objectifs de cette formation, mettre l’accent sur le type d’acquisition souhaité par le participant ( savoir, savoir-faire, savoir-être, savoir-devenir). Il doit aussi tenir compte du niveau de maîtrise attendu par l’apprenant :

  • Niveau 1 : Information
  • Niveau 2:  Sensibilisation
  • Niveau 3 : Application
  • Niveau 4 : Expertise

Bernard Lamailloux vous aide à construire un scénario pédagogique et propose un récapitulatif sous forme de tableau, « exemple de conducteur de session » (page 80).

Animation et face-à-face pédagogique

Concrètement, l’auteur nous emmène en formation avec les participants 😉 Il donne des conseils pertinents sur l’heure d’arrivée du formateur, la gestion de l’espace de formation, la logistique, la disposition des tables etc.
Et aussi sur cette phase si importante de la formation : l’accueil des participants, les premières minutes de face-à-face…

La méthode du démarrage R.A.P.I.D.O.S. : R comme Rapporteur, A comme Animateur, je vous laisse découvrir la suite dans le chapitre 8 page 114…

Tous les détails pratiques sont abordés par l’auteur : tutoiement ou vouvoiement, gestion du temps et des pauses, règles comportementales ou pas, etc. Le traitement des questions est un point important à gérer également.

Vient la phase de la clôture de session avec la fiche d’évaluation- avec un exemple en page 139. Le début de session et la fin sont des phases essentielles dans une formation.

Quelques cas particuliers

L’auteur évoque des situations particulières que peut rencontrer le formateur :

  • La formation de formateur
  • Comment reformater une formation
  • L’apprentissage à distance – E-Learning
  • Les formations très techniques (avec le cas de la formation bureautique)
  • Comment faire face à un surdoué ?

Le Plus du livre ? L’auteur !!!

Ce livre se démarque des autres publications traitant de la formation grâce à l’humour de son auteur. Bernard partage des notions essentielles et riches sur le thème de la formation, mais sans jamais se départir des métaphores, des traits d’humour qui permettent de nous amener au chapitre suivant sans peine 🙂

Ça se sent dans ses mots, dans son apparente légèreté. Il aime son métier, et nous aimerions tous l’avoir comme formateur un de ces jours !

Ce livre est à recommander aux formateurs, mais aussi aux apprenants, aux futurs stagiaires qui aimeraient mieux profiter de leur formation.

 

Le livre est disponible sur Amazon : Construire et animer une session de formation

Disponible chez Dunod : Construire et animer une session de formation : Transfert de compétences, les clés du succès, Bernard Lamailloux, Paris, Dunod, 2014, 200p.

Pour retrouver l’auteur suivez le guide :

Bernard Lamailloux  – Concepteur de formations en face-à-face ou à distance – http://formerplushaut.com/

D’autres articles sur le livre :

Blog de Marco Bertolini : http://format30.com/2014/08/11/construire-et-animer-une-session-de-formation-suivez-le-guide-bernard-lamailloux/

Hélène Weber : http://donnezdusens.fr/construire-et-animer-une-session-de-formation-de-bernard-lamailloux/

livre Bernard Lamailloux

À lire aussi sur le sujet

Laissez un commentaire