Interview d’Alexandra Le Dauphin – Drôle de Plume

Classé dans : BLOG, INTERVIEWS | 2

  1. Bonjour Alexandra, pourrais-tu te présenter en quelques lignes et nous parler de ton parcours professionnel, qu’est-ce qui t’a amenée à exercer ce métier en tant qu’indépendant(e) ?

Je m’appelle Alexandra Le Dauphin. J’ai toujours été salariée dans un domaine qui ne me correspondait pas, mais comme beaucoup de monde, j’avais choisi la sécurité au détriment d’un statut plus précaire. Jusqu’au jour où, poussée par mes amies, j’ai franchi le seuil de la porte « Indépendance » sans me retourner, en espérant ne pas me tromper…

 

  1. Une fois que ton entreprise a été créée, qu’est-ce que tu as mis en place pour te faire connaître ? Un site ? Un blog professionnel ? De la publicité locale ?

 Absolument. Dès le début, j’ai misé sur la communication active pour pouvoir être visible sur le Net. J’ai donc lancé mon site en Mai 2010, juste après avoir créé Drôle de Plume. Mon blog amateur a été abandonné au profit d’un blog plus professionnel. J’ai investi les réseaux sociaux, et notamment Facebook, où je passe du temps à partager mon travail et celui de gens que j’admire.

 

  1. On préconise aujourd’hui d’avoir une fanpage Facebook, un profil sur Viadéo, un compte sur Twitter pour développer la visibilité de son entreprise. Quelle a été ta démarche sur les réseaux sociaux ? Là encore as-tu rencontré des difficultés ou étais-tu déjà utilisatrice des réseaux ?

 Il est capital d’avoir une présence sur tous ces réseaux et j’étais déjà un peu initiée à tout ceci avant de lancer mon entreprise. Il est impératif de se trouver sur ces outils si l’on veut se créer une visibilité, d’après moi.

 

  1. Peux-tu citer un exemple concret de contact ou de demande de devis suite à ta communication sur les réseaux ? Et si oui, par quel réseau précisément ?

 90 % de mes demandes de devis viennent de Facebook. Je ne peux donc pas trop citer toutes les personnes qui m’ont contactée via ce canal 😉 mais je tiens à préciser que c’est aussi Facebook qui m’a permis de rencontrer mes cinq collaborateurs, dont Anthony, de la société Sitinweb. Ces rencontres m’ont permis de doper sacrément mon chiffre d’affaires.

 

  1. Tu es active sur les réseaux, mais nous savons que cette activité est chronophage. Comment gères-tu cela ? As-tu déjà songé à faire appel à un community manager ? Quel est le budget que tu pourrais consacrer à cette mission ?

En fait, je propose depuis peu mes services de community manager. A petite échelle, je me concentre principalement à poster des statuts accrocheurs et à gérer les commentaires éventuels. Mais c’est vrai qu’être sur Facebook est chronophage…

 

  1. Si tu n’avais qu’un seul conseil à donner à un(e) futur(e) entrepreneur 2.0, ce serait …?

Qu’il se lance ! Quand on est devant la porte de entrepreneuriat, il est compréhensible de ressentir une certaine appréhension. Mais en maîtrisant sa communication, en multipliant ses partenariats et en étant visible sur le net, tout devient plus aisé. Surtout, ne pas lâcher…Il faut se donner du temps pour voir si le projet est viable…

 

  1. Comment envisages-tu l’évolution de ton entreprise ?

 Honnêtement, je ne sais pas. Je cherche surtout à pérenniser mes collaborations, voire à les multiplier. J’ai quelques contacts avec des agences de communication et je travaille mon réseau au jour le jour en espérant que les personnes qui m’ont insufflé le courage initial aient eu raison de le faire…

 Je voudrais juste rajouter (et même si je le répète souvent) que tout est une question de confiance. Mes premiers clients (je salue la Belgique au passage) n’ont jamais douté de moi et leur soutien a vraiment été l’élément déclencheur de la création de Drôle de Plume.

 Quand une relation saine s’instaure dès les premiers instants entre une personne et son réseau, les fondations se fortifient mais elles peuvent aussi se détériorer avec le temps…

 J’espère que tous ceux qui me suivent, partagent mes articles, parlent de moi… ne se lasseront pas, et je les remercie encore une fois pour tout ce qu’ils font !

 Je ne prends pas toujours le temps de l’écrire, mais mon réseau est l’élément clé de mon p’tit bonhomme de chemin et je sais qu’à chaque instant, on peut me reprendre ce que l’on m’a donné si le cercle de confiance est rompu 😉

 Merci Alexandra pour ce témoignage et bonne route pour la suite de ton entreprise !  

 

Vous pouvez retrouver Alexandra sur ces différents réseaux :

–        Site : http://www.droledeplume.fr/

–        Page fan Facebook : https://www.facebook.com/#!/Alexandra33400

–        Page  Twitter : https://twitter.com/#!/DroledePlume

–        Page Viadéo : http://www.viadeo.com/fr/profile/alexandra.le-dauphin-tressos

–        Page Google + : https://plus.google.com/107823508592804879342?hl=fr&tab=h#107823508592804879342/posts

 

 

À lire aussi sur le sujet

2 Responses

  1. J’aime beaucoup la plume (je ne parle pas du logo, hein…vous avez compris !) d’Alexandra et je trouve qu’elle est unique en son genre.
    Bonne continuation Drôle de plume !
  2. Un grand merci Valérie pour l’intérêt que tu m’as accordé !

Laissez un commentaire