Interview de Dismoiquetumaimes – Johan Vauche-Forot

Classé dans : BLOG, INTERVIEWS | 0

Bonjour Johan, pourrais-tu te présenter en quelques lignes et nous parler de ton parcours professionnel ?

Je m’appelle Johan Vauche-Forot, j’ai 31 ans, j’ai fait mes études dans le dessin industriel mais dans les années 2000 je me suis passionné pour internet et avec mon meilleur ami nous avons souhaité nous orienter dans cette branche. J’ai donc fait des formations pour apprendre le langage web et maitriser les différents logiciels et j’ai surtout beaucoup appris tout seul ! J’ai ensuite eu la chance de travailler pour des sociétés comme HP, Feu Vert ou encore Proxi-Business.

Une fois que ton entreprise a été créée, qu’est-ce que tu as mis en place pour te faire connaître ? Un site ? Un blog professionnel ? De la publicité locale ?

Mon activité étant un site e-commerce je l’ai donc enrichi d’un blog, d’un compte Twitter et d’une page fan Facebook. J’ai également fait un peu d’ Adwords et de publicité sur Facebook. Mais le principal levier pour me faire connaitre a été de faire des partenariats avec des sites influents et en relation avec les produits que je vends.

On préconise aujourd’hui d’avoir une fanpage Facebook, un profil sur Viadéo, un compte sur Twitter pour développer la visibilité de son entreprise. Quelle a été ta démarche sur les réseaux sociaux ?

Je connais bien les réseaux sociaux, les produits que je vends sont justement en relation avec Facebook. Je n’ai pas rencontré de grosses difficultés, à part peut être le fait d’avoir mal ciblé mes premières campagnes de publicité sur Facebook et d’avoir acquis un certain nombre de fans pas forcement en cohérence avec mon activité.

Peux-tu citer un exemple concret de contact ou de demande de devis suite à ta communication sur les réseaux ? Et si oui, par quel réseau précisément ?

J’ai mis un lien vers ma page sur mon mur Facebook, une amie chargée de communication m’a contacté pour lui faire un devis car elle souhaitait une quantité importante de produits. Ça s’est conclu par l’une des plus importantes commande enregistrée pour l’instant sur le site !

Tu es actif sur les réseaux, mais nous savons que cette activité est chronophage. Comment gères-tu cela ? As-tu déjà songé à faire appel à un community manager ?

Je pense en effet qu’un community manager devient de plus en plus obligatoire pour les sociétés, au même titre qu’un webmaster, mais encore faut-il qu’elles comprennent l’enjeu que peut avoir internet sur leur image, leur réputation et leurs ventes. Pour ma part j’essaye justement de prendre cette casquette de community manager mais je dois dire qu’effectivement cela prend beaucoup de temps si l’on souhaite faire les choses correctement !

Si tu n’avais qu’un seul conseil à donner à un(e) futur(e) entrepreneur 2.0, ce serait …?

De se lancer et de croire en ce que l’on fait et en son idée.

Comment envisage-tu l’évolution de ton entreprise ?

Lorsque j’ai créé Dis moi que tu m’aimes, j’avais pour ambition de créer ma première e-boutique, même si j’ai eu plusieurs expériences à travers mes différents postes;  je souhaitais vraiment gérer les choses de A à Z, pour voir et surtout me rendre compte des contraintes, des difficultés mais aussi de toute la partie marketing et commerciale. Dis moi que tu m’aimes marche de mieux en mieux, c’est une très bonne chose et j’en suis très heureux, maintenant si la cession de cette boutique peut me permettre de créer une nouvelle boutique un peu plus ambitieuse, ce sera très bien.

Scoop : En attendant je suis en train de lancer une seconde boutique www.qard.fr qui permettra d’avoir une nouvelle vision de la traditionnelle carte qui accompagne les cadeaux que l’on offre, les produits sont déjà en vente sur www.dismoiquetumaimes.fr mais la « vraie » boutique sera en ligne début de semaine prochaine 😉

Retrouvez Johan sur ces différents profils :

http://www.facebook.com/dismoiquetumaimes

http://twitter.com/#!/DisMoiQueTuMM

http://www.dismoiquetumaimes.fr/blog/

http://www.dismoiquetumaimes.fr/

À lire aussi sur le sujet

Laissez un commentaire