Interview d’entrepreneur 2.0 : André Gentit de Clic en Berry

Classé dans : BLOG, INTERVIEWS | 0

Bonjour André, pourrais-tu te présenter en quelques lignes et nous parler de ton parcours professionnel, qu’est-ce qui t’amené à exercer ce métier en tant qu’indépendant ?

 Quelques lignes ? Je vais tenter de faire court 😉 Pas facile car comme beaucoup on ne devient pas chef d’entreprise sur un coup de tête, c’est un parcours, des expériences qui font qu’un jour on se lance.

Je me nomme André Gentit, cela fait quelques années que je suis sur le web. Dans les années 90 je participais au développement de ce qui est aujourd’hui l’intradef, l’intranet de la Défense. Déjà à l’époque nous échangions beaucoup car peu nombreux mais passionnés par toutes les possibilités qui s’offraient à nous. Notre pari, attirer le plus grand nombre vers cet outil. Nous rencontrions les mêmes réticences que celles qu’on connaît aujourd’hui pour les médias sociaux.

 Après cet épisode j’ai été recruté comme formateur nouvelles technologies au Conseil général du Cher, une très belle expérience car j’ai découvert la réalité du terrain et le décalage qu’il peut y avoir entre ce que nous utilisons, ce que nous pensons maîtriser et les difficultés du grand public à s’approprier ces technologies. Chaque année ce sont près de 5000 entrées effectuées pour le grand plaisir du public.  Mais l’arrivée d’un nouveau chef de service dont le mutisme et le désintéressement à notre valeur ajoutée ont provoqué chez moi un électrochoc : il est temps de passer à autre chose !

Je commence donc par une auto-entreprise en double activité, cela ne va pas sans poser des problèmes. Pas facile de faire valoir ses droits dans une administration… Et j’ai démissionné le 1septembre 2011 pour créer une SARL Clic-en-berry spécialisée dans la conception de sites Web que je souhaite innovants et sociaux.

 Une fois que ton entreprise a été créée, qu’est-ce que tu as mis en place pour te faire connaître ? Un site ? Un blog professionnel ? De la publicité locale ?

J’avais déjà un blog depuis longtemps (il doit encore être remis au goût du jour, mais comme souvent le cordonnier est le plus mal chaussé, par faute de temps) et un site que j’ai entièrement revu. Pas de pub pour le moment. C’est un choix, car j’ai déjà beaucoup de travail et je ne voudrais pas être débordé cela pourrait nuire à la société.

Par contre je continue d’assurer ma présence sur le web où je partage mes découvertes. Je suis un passionné de solutions pratiques et faciles.

On préconise aujourd’hui d’avoir une fanpage Facebook, un profil sur Viadéo, un compte sur Twitter pour développer la visibilité de son entreprise. Quelle a été ta démarche sur les réseaux sociaux ? Là encore as-tu rencontré des difficultés ou étais-tu déjà utilisateur  des réseaux ?

J’étais déjà bien installé sur toutes ces plateformes mais il a fallu revoir ma comm qui n’était pas du tout adapté à mon activité de chef d’entreprise. C’était surtout pour me faire connaître des réseaux EPN (Espace Public Numérique) et Cyber Base avec lesquels j’échangeais sur nos pratiques.

Mais rien de dérangeant car cela laisse des traces de mon activité passée.

Peux-tu citer un exemple concret de contact ou de demande de devis suite à ta communication sur les réseaux ? Et si oui, par quel réseau précisément ?

 Il n’y a pas si longtemps un hôtel m’a contacté après avoir consulté mon profil sur viadéo et vérifié mes compétences sur le CMS SPIP sur mon site. Il a commencé son site mais n’a pas les connaissances suffisantes pour modifier et personnaliser le squelette. Mon expérience de formateur séduit aussi et c’est un vrai plus sur certains contrats.

Tu es actif sur les réseaux, mais nous savons que cette activité est chronophage. Comment gères-tu cela ? As-tu déjà songé à faire appel à un community manager ? Quel est le budget que tu pourrais consacrer à cette mission ?

Je pense que dans mon domaine la veille doit faire partie intégrante de mon activité : pour progresser, pour découvrir d’autres façons de faire et surtout parce que rien n’est jamais acquis. Je déborde certainement d’une veille sur la conception Web parce que d’autres domaines connexes sont indissociables, mais cela donne une ouverture d’esprit sur ce que mon activité peut apporter à une entreprise aujourd’hui.

Chronophage ?  Certainement mais on peut prendre le problème autrement. Ce qui est chronophage te prend du temps sur d’autres activités déjà programmées. Si tu utilises les temps morts ou les temps de pause pour cette activité tu peux le gérer facilement. J’utilise quelques outils bien ciblés et surtout paramétrés afin d’optimiser les posts. Pour le moment je me refuse à robotiser ma présence, quant à employer un Community manager, quand ma société aura grossi, pourquoi pas, mais là en étant solo,  je pense que j’y perdrais mon âme.

Si je devais donner un petit conseil à quelqu’un qui se lance dans le 2.0, ce serait de donner beaucoup, d’échanger et de rester vrai. Le reste suivra….

Merci Valérie pour cette interview.

Pour me retrouver, une adresse andre.gentit.fr

André Gentit

Clic-en-berry

Conception de sites Web

Assistance et formation informatique    

tel : 06 73 08 93 94

andre@clic-en-berry.fr

Mes profils sociaux

 

À lire aussi sur le sujet

Laissez un commentaire