[ITW] Une Community Manager Freelance à découvrir – Laura Manach

Classé dans : BLOG, INTERVIEWS | 8

Cette semaine je vais vous présenter une jeune femme qui est …Community Manager Freelance…comme moi donc 🙂 ! Je suis persuadée qu’il n’y a pas un seul profil de community manager mais au contraire, de nombreux profils, tous différents, qui utilisons des outils communs (outils de reporting, de curation etc).

Derrière chaque community manager il y a une personne et donc une personnalité, avec une perception et une sensibilité particulière…Un certain feeling passera entre le client et le CM, ou ne passera pas ; et c’est là que la diversité des profils de community managers entre en jeu. Selon moi, les community managers sont plus des “collègues” que des concurrents…mais ce sentiment n’engage que moi 🙂

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Laura Manach  Laura Manach, Community Manager Freelance

– Laura, afin de faire davantage connaissance peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Je suis Laura Manach, au départ je n’étais pas vraiment destinée aux métiers dans le social media, suite à mon BTS assistante de direction.  Cela fait un peu plus d’un an que je me renseigne et que je fais une veille constante sur l’e-commerce, ainsi que sur les médias sociaux. Je possède un blog qui donne les premiers conseils aux personnes ou entreprises qui souhaitent gérer leur image en ligne. Je suis désormais community manager Freelance, j’anime actuellement la communauté d’une application américaine, MobAdWin, mais je recherche également d’autres missions. J’écris aussi quelques articles pour WebMarketing&com.

– Pourquoi as-tu choisi ce « métier » et comment t’es-tu formée au community management ?

Je me suis formée de façon autodidacte, en observant les méthodes des community managers autour de moi et sur Internet. J’effectue une veille constante sur scoop.it pour mon blog mais aussi pour rester au courant de toutes les nouveautés ou pratiques dans le community management afin d’alimenter mon blog, sa page Facebook et sa page Google Plus. Je ne pense pas qu’il soit aujourd’hui vraiment utile d’avoir un diplôme dans ce métier, même si avoir une formation dans la communication ou dans la filière littéraire est un atout.

Je me suis orientée vers ce métier car je suis une early adopter des réseaux sociaux, et savoir qu’un métier existait dans ce domaine était un défi intéressant à relever. Mais c’est surtout en voyant certaines pratiques que je trouve vraiment irrespectueuses vis-à-vis de sa communauté (comme les carrés de cora, les “aimez cette photo si vous aimez les chats”, votre couleur préférée est le_____) que j’ai décidé de m’impliquer dans ce domaine..

– Actuellement, es-tu disponible pour des missions ? Quelle est ta “cible” de clients ?

Je suis encore disponible pour des missions. Je peux travailler en anglais ou en français sans trop de problèmes.  Je n’ai pas vraiment de cible précise, même si j’ai une préférence pour les petits commerces ou des petites entreprises qui méritent d’être connus. J’aime tout ce qui touche aux nouvelles technologies, au sport, la mode, la décoration …

Mais si une entreprise me demande un devis je prend toujours le temps de voir si je suis capable ou non de gérer sa communauté. J’aime apprendre des nouvelles choses et cela ne me fait pas peur d’étudier les atouts d’un produit ou d’un service que je ne connais pas vraiment à la base.

 

– Quels sont les réseaux que tu maîtrises le mieux ? ou bien ceux que tu utilises le plus ?

J’ai toujours été une early adopter, dés qu’un réseau social apparaissait je faisais partie des premiers utilisateurs. Je possède des comptes sur Twitter, Facebook, Pinterest, LinkedIn, Viadéo (et même sur MySpace, comme quoi !).

Mais aujourd’hui celui que j’utilise vraiment depuis plus d’un an et demi est Google +. Je m’y suis inscrite dès la beta et depuis j’ai un peu l’image d’une “évangéliste” et “défenseur  acharné” de ce réseau social. J’ai toujours cru en son succès et ses atouts. Hier qualifié de réseau social fantôme, il est aujourd’hui deuxième réseau social possédant le plus d’utilisateurs dans le monde après Facebook. Je profite de cette connaissance sur cette plateforme pour aider les nouveaux, donner des astuces, répondre aux questions, et j’encourage les entreprises à se créer des pages professionnelles dessus, au risque de prendre trop de retard en 2013.

 

– Quels sont les outils ( reporting, curation, etc) que tu utilises pour ton activité de community manager ? As-tu des préférences pour l’un ou l’autre de ces outils ?

J’utilise régulièrement scoop.it pour la curation. Pour ma veille je la fait via des flux rss avec RSS feed reader, qui est intégré dans Chrome et donc très pratique à consulter.

Pour mes clients j’utilise Mention, qui est selon moi plus rapide et complet que les Google Alertes.

Cependant je pense qu’on peut aussi faire une veille efficace uniquement grâce aux réseaux sociaux. Sur Twitter en créant des listes, et sur G+ avec des cercles ou maintenant des communautés qui sont très actives et souvent à jour.

– Qu’aimerais-tu ajouter à cette présentation ?

Je donnerais quelques conseils à tous ceux qui veulent se lancer dans ce métier. La curiosité est très importante dans ce domaine. Il faut toujours rester à l’affût des dernières nouveautés, tendances ou pratique, et surtout échanger le plus possible avec d’autres community managers. Il existe de nombreux groupes sur Facebook ou des communautés sur G+ qui permettent de poser des questions ou qui aident à faire sa veille grâce aux liens postés. Les rencontres lors de conférences ou de meetups sont également intéressantes. Puis le plus important est de respecter sa communauté. Ce sont de vraies personnes qui sont derrières leurs écrans qui suivent tout ce que vous écrivez. Ne cherchez pas forcément le buzz, ne partez pas à la course aux followers en achetant des likes, ne postez pas toujours des photos de chats surtout si cela n’a pas de rapport avec votre produit. Restez humain si possible !

Laura Manach

 Vous pouvez retrouver Laura sur les réseaux sociaux grâce aux liens contenus dans l’interview ou sur son site :  http://lauramanach.com/

À lire aussi sur le sujet

8 Responses

  1. Merci pour cet article 😉
  2. Belle ITW, merci les consoeurs !! 🙂
    berangere
  3. Merci Boosty, je pensais bien que tu serais sensible à ce parcours:-) et pour le champagne…j’arrive !
  4. Et en plus elle est jolie ! 🙂 Je ne dis pas ça parce que c’est la Saint Valentin et que j’ai une bouteille de champ’ qui dort au frais 🙂 Sinon sympa le parcours, j’aime les gens curieux et autodidacts, peut-être parce que c’est aussi un peu mon profil 😉 Plein de succès pour 2013 Laura.
  5. Merci Johanna ! Là j’ai choisi d’interviewer une « consœur » et j’ai découvert qu’elle était très pro dans l’usage de Google+…
  6. Ces portraits d’entrepreneur(e)s sont vraiment très riches en enseignements et personnellement j’apprends toujours beaucoup à leur lecture !
  7. Merci à toi de me suivre fidèlement, c’est toujours agréable d’avoir ce genre de retour d’un lecteur ! bonne journée ! Valérie
  8. Très bel article Valérie, comme toujours !

    C’est toujours agréable et intéressant de découvrir différents profils de Community Managers.

    Je te suis toujours avec le plus grand intérêt depuis des mois….

    Bravo de faire aimer ce métier, parfois encore méconnu du grand public.

    Je follow Laura de suite sur Twitter.

    @très vite….

    Chris 😀

Laissez un commentaire