Je ne suis plus Community Manager : Retour sur une reconversion

Classé dans : BLABLA, BLOG | 7

Quand j’ai frôlé le burn out

J’ai mis fin à mon activité de community manager fin mars 2014. J’ai frôlé le burnout, affaiblie par des vertiges récurrents qui m’obligeaient à me (re)poser.

Facebook, Twitter, Pinterest, sans oublier tous les outils liés aux réseaux sociaux… Un stress permanent, toujours en veille, pour ne pas rater une info sur une nouvelle fonctionnalité sur Facebook par exemple.

je ne suis plus community manager retour sur une reconversion

Des journées à rallonge, je ne m’accordais plus le temps de sortir le nez de chez moi, et avec ce sentiment qui me laissait à penser que je ne devais pas m’absenter. Pas de samedi, pas de dimanche, toujours le Smartphone à portée de main, ce métier que j’avais choisi était devenu une charge, c’était devenu ma croix.

Opérée du cœur en 2009, je n’avais pas le droit de faire l’impasse sur ma santé et c’est pourquoi j’ai décidé de mettre fin à cette activité professionnelle.

Je voulais retrouver du temps, le temps de faire des choses, le temps de regarder autour de moi, le temps de respirer, le temps de penser.

Une pause de quelques mois

Je me suis accordé une pause de quelques mois pour choisir une orientation plus épanouissante. En utilisant mes compétences, et en choisissant une activité correspondant à mon état d’esprit : à la fois besoin de continuer à pratiquer les réseaux sociaux, mais pour mon propre compte. Et allier un autre exercice plus artistique, plus créatif. Pour moi, l’équilibre du cerveau gauche et du cerveau droit.

Je suis donc revenue à mes premières amours, la retranscription audio, la correction de documents, et j’ai ajouté une activité secondaire : relooker des meubles anciens et créer (et vendre) des accessoires en tissu (sacs, pochette, etc.). À propos, si vous ne connaissez pas la boutique de Cre’Happy, voici le lien pour découvrir mes petites réalisations : https://www.facebook.com/CreHappy

Site CreHappy
site Crehappy relooking meubles et création objets tissu

Je suis toujours sollicitée pour des missions de Community Management, je transfère les demandes de ces prospects à des CM en exercice lorsque c’est possible. Mais je n’accepte plus aucune  mission en tant que Community Manager ou  Social Média Manager.

Bien entendu, j’utilise les réseaux sociaux pour faire connaître mes nouvelles activités, et je suis toujours présente sur Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest etc…Mais pour mon plaisir uniquement !

 Les réseaux sociaux que sont-ils devenus ?

Un an après cet arrêt du Community Management, je me rends compte lorsque je me promène sur les réseaux sociaux, que j’ai eu la chance de connaître le démarrage de ces moyens de communication. Début 2009, c’était encore un véritable tremplin pour se faire connaître. Sans beaucoup de moyens, juste du savoir faire et du savoir être, et un peu d’imagination. Les statistiques ? Bien sûr on les regardait, mais on n’avait pas encore besoin de décortiquer chaque publication au microscope, ou de payer pour être visible !

Pour moi, je dis bien pour moi, l’âge d’or c’était entre 2009 et 2012.Les trolls étaient quasi absents, les spammeurs n’osaient pas trop balancer leurs pubs dans les groupes sur facebook, et Twitter était encore peu fréquenté par l’utilisateur lambda.

Après des premières belles années, ces réseaux deviennent de plus en plus chronophages, la qualité des échanges n’est pas toujours au rendez-vous. Attention je ne généralise pas, j’ai fait de très belles rencontres humaines notamment sur un groupe d’opérés du cœur que j’ai créé sur Facebook. Mais l’usage en général devient de plus en plus complexe et exigeant, déroutant pour les novices et lassant pour les utilisateurs aguerris.

Aujourd’hui les RS sont partout, omniprésents à la télé, dans les conférences, dans les meetings politiques etc. Ils permettent de chouettes connexions c’est certain. Le tout est de garder la mesure si possible 🙂

J’ai gardé des contacts très intéressants, de véritables experts, pas des pseudos experts autodéclarés, le nom de Jérôme Deiss me vient en tête, celui de Frédéric Cavazza  également, ou encore Cédric Deniaud… Ceux-là sont pour moi des référents en matière de réseaux sociaux, des personnes que je suis depuis que j’ai commencé à m’intéresser au social média.

Conclusion

Je ne regrette pas cette reconversion bien au contraire. Quelle satisfaction lorsque je découpe, que je couds, et que je présente un sac à une cliente ! Voir du concret tout de suite, que ce soit un sac, ou un fichier audio retranscrit.

Parce que quoi qu’il arrive, c’est ma santé que j’ai le devoir de privilégier. Santé physique et santé morale, pour donner toujours le meilleur à mes proches et à mes amis.

C’est donc une reconversion réussie !

PS : je vais reprendre un exercice qui m’a toujours plus, celui de rédiger des articles sur ce blog 🙂

*********************

Le nouveau clip de Stromae tombe à pic pour illustrer ma conclusion ! Excellent ! Tout un message derrière …

http://www.buzzfeed.com/kelleydunlap/avant-premiere-decouvrez-le-nouveau-clip-de-stromae-pour-sa?utm_term=.sd7A9WDmby&sub=3740166_5381879

 

Abonnement WP Serveur

 

À lire aussi sur le sujet

7 Responses

  1. Miguel dès que tu te rends compte que le plaisir n’est plus là …tu zappes et tu changes 🙂 bonne route dans ton activité !
  2. Félicitations pour ta reconversion! il faut avori du courage, mais il faut surtout savoir écouter son corps!
    Je me lance depuis peu sur internet et c’est vrai que quand je vois la difficulté à se faire une place, je me rends compte que les années d’or ont du être comme tu dis…
    Maintenant, il faut s’accrocher pour se faire une place! Mais bon, à force de volonté, je crois qu’on peut toujours y arriver.
    Bonne continuation pour la suite!
    Miguel
  3. J’ai suivi le même parcours …ultra connectée, toujours en « veille » d’une oreille, complètement esclave des réseaux dans le souci de bien faire mon travail …fin mars 2014 après des vertiges récurrents et invalidants de plus en plus rapprochés, j’ai dit basta 🙂
  4. Nathalie
    Oui tu as raison, je vais essayer de couper le soir et le weekend aussi bien le pro (sauf urgences) que le perso. Suis trop connectée, je pensais passer au travers, genre non pas moi, je sais gérer etc, pffff que nenni ^^ Bonne soirée !
  5. Nathalie ça fait partie des signes avant-coureurs …il faut absolument arriver à se couper des réseaux en fin de journée et le week-end. Mais c’est toute la difficulté…Perso je suis bien contente d’avoir quitté le job, même si j’ai appris beaucoup de choses sur les réseaux grâce à ce job 🙂
  6. Perso je commence à rêver de mes missions de CM, à me réveiller en sursaut la boule au ventre, à stresser dès que je reçois des notifications de Facebook … :-/ Je suis sur la mauvaise pente je crois…
  7. Bravo pour ta reconversion !
    et bravo pour avoir su préserver ta santé !
    et continue !

Laissez un commentaire