Interview de Christel Lagarde de Délicieuse Dédicace – Photographe

Classé dans : BLOG, INTERVIEWS, RÉSEAUX SOCIAUX | 1

Bonjour Christel, pourrais-tu te présenter en quelques lignes et nous parler de ton parcours professionnel, qu’est-ce qui t’a amenée à exercer ce métier en tant qu’indépendante?

Intermittente du spectacle pendant de très nombreuses années, j’ai été formée à la lumière et à la photo sur des modèles et des comédiens, en studio et sur des plateaux de tournage.
J’ai appris comment régler son intensité en fonction de la pigmentation de la peau, de la couleur des cheveux, des matières, des tissus et de l’effet recherché. J’ai su très vite mettre en avant les atouts de chacun, de façon unique, et sublimer une personne en conservant son naturel.
En tant que directrice de casting, j’ai vu passer des books d’acteurs qui ne correspondaient en rien à leur personnalité et parfois même à leur physique ! Déception et perte de temps lors d’un gros casting, quand on décide de rencontrer des personnes, sur photos, et que l’on découvre quelqu’un d’autre !
Je me suis très vite rendu compte que les gens voulaient absolument rentrer dans une norme, et fuyaient la réalité pour s’y modeler. Souvent à leurs dépens.Quel dommage ! Nous avons tous quelque chose d’unique, pourquoi vouloir le cacher ?
Ces dernières années, les castings et les tournages se sont faits plus rares pour moi. J’ai perdu mon statut d’intermittent suite à un « accident de la vie ». Dans ce milieu, refuser du travail c’est signer la fin de sa vie professionnelle… Je n’ai jamais pu retrouver un travail digne de ce nom. Des petits boulots, des contrats de 10 heures sur des postes sans aucune responsabilité…
Alors il fallait rebondir ! Voilà comment Délicieuse Dédicace est née. Voilà comment j’ai changé ma vie.

Une fois que ton entreprise a été créée, qu’est-ce que tu as mis en place pour te faire connaître ? Un site ? Un blog professionnel ? De la publicité locale ?

Les contacts, c’est ce qui fait qu’une directrice de casting est reconnue et efficace. Sans « les autres », une directrice de casting n’est rien ! Très rapidement, j’ai utilisé les réseaux sociaux pour faire parler de mon projet, pour le présenter à des amis d’amis… qui eux même ont des amis….
J’ai la chance d’avoir eu une vie riche en rencontres très différentes, cela m’a pas mal servi pour développer mon réseau. Facebook, surtout, mais aussi Twitter, Linkedin…
Puis j’ai créé un premier site gratuit. Mais c’était un site flash. Je ne savais rien du référencement. (Je n’en sais pas beaucoup plus, mais j’apprends doucement.) Puis j’ai créé un blog. Pas assez « pro » à mon goût. J’ai ensuite pris du temps pour créer un site sur google site…. Pour finir par apprendre la base du langage HTML et présenter un site qui me ressemble !
Je reconnais avoir perdu beaucoup de temps et usé de beaucoup de patience, faute de connaissances et de soutiens spécialisés, pour arriver à ce dernier site.
Je me suis associée à une jeune graphiste (acrilyk’alice.fr) avec laquelle je travaille en « échange de services ». Elle me fait mes affiches et mes flyers contre des séances photo et autres petits services que je peux lui rendre. Je l’ai rencontrée via Facebook et l’on marche, depuis, main dans la main.
J’ai distribué mes flyers dans des boites aux lettres, essayé de poser mes affiches chez des commerçants (coiffeurs, esthéticiennes…) sans beaucoup de succès. J’ai essayé de trouver des partenaires, pour faire parler de moi, en échange de parler d’eux. J’ai offert des bons cadeaux sur des activités et concours locaux. J’ai écrit aux marques de lingerie, sans réponse. J’ai envoyé des communiqués de presse aux magazines féminins sans réponse….
La prochaine étape sera un bon référencement, mais il faut un budget conséquent pour avoir un service correct.

On préconise aujourd’hui d’avoir une fanpage Facebook, un profil sur Viadéo, un compte sur Twitter pour développer la visibilité de son entreprise. Quelle a été ta démarche sur les réseaux sociaux ? Là encore as-tu rencontré des difficultés ou étais-tu déjà utilisatrice des réseaux ?

Concernant Facebook, je travaillais déjà grâce à ce réseau social très efficace pour ébruiter un casting. Je n’ai eu aucun mal à créer une page fan Délicieuse Dédicace, et un second compte plus « personnel ». Pour Twitter, j’ai plus de mal à trouver comment faire parler de moi… Mais j’ai tout de même ouvert un compte que j’ai relié à mon compte FB qui redirige les infos que je poste. J’ai aussi ouvert des comptes sur Viadeo, Linkedin, Google +… mais sans savoir comment les utiliser au mieux…

Peux-tu citer un exemple concret de contact ou de demande de devis suite à ta communication sur les réseaux ? Et si oui, par quel réseau précisément ?

Facebook m’a apporté des clients (2 ou 3 mais c’est déjà ça) et peut être mon premier mariage. J’ai rencontré les gens et viens de leur poster le devis… ne voulant pas me réjouir avant l’heure (au risque d’être très déçue) j’attends l’arrivée du chèque de caution.

Tu es active sur les réseaux, mais nous savons que cette activité est chronophage. Comment gères-tu cela ? As-tu déjà songé à faire appel à un community manager ? Quel est le budget que tu pourrais consacrer à cette mission ?

Chronophage, c’est le moins qu’on puisse dire, mais au chômage, je peux consacrer mes journées et mes week-ends à développer, présenter, améliorer mes comptes sur des réseaux sociaux, chercher de nouveaux contacts, mettre en place des promotions, poster des photos, modifier mon site en y écrivant des articles pour, j’espère améliorer mon référencement….
Côté budget, n’étant plus intermittent du spectacle (bien involontairement), mon niveau de vie a chuté de façon fulgurante. Désormais c’est avec 431 euros que je vis… Je n’ai donc aucun budget à consacrer à un community manager 🙁 c’est bien dommage, ça me ferait certainement gagne un temps précieux ! Mais je dois tout apprendre et tout faire moi même. Finalement c’est pas très rentable, mais c’est passionnant. 🙂
J’arrive au bout de mes capacités d’apprentissage et devrai, très prochainement, faire appel aux services d’un organisme de référencement…. J’en ai bien conscience…

Si tu n’avais qu’un seul conseil à donner à un futur entrepreneur 2.0, ce serait ?

Communiquer est essentiel pour faire vivre un projet ! Renseigne-toi bien auprès de plusieurs personnes, et pas seulement des organismes officiels !

Comment envisages-tu l’évolution de ton entreprise ?

Elle ne peut que se développer ! 🙂
J’ai déjà diversifié mes activités par rapport à mon projet de départ. Désormais, il faut que les gens sachent que je suis là, efficace, sérieuse, appliquée et ultra motivée… pour les servir de mon mieux !
Aux books, aux mariages, aux photos de lingerie, je vais allier les portraits d’enfants dans les crèches, à l’école sur des activités culturelles et sportives.
Se faire connaitre, c’est rencontrer des clients potentiels !

Merci Christel pour avoir bien voulu répondre à mes questions, et pour ce partage d’expérience !

Vous pouvez retrouver Christel sur ses différents profils sociaux :

Fanpage Facebook : https://www.facebook.com/pages/D%C3%A9licieuse-D%C3%A9dicace/118306114923847

Twitter : https://twitter.com/#!/DelicieuseD

Linkedin :  http://www.linkedin.com/profile/edit?trk=tab_pro

Site : http://yvelines-photographe.fr/w1/

Communiqués de Presse sur : http://delicieusededicace.agence-presse.net/

 

À lire aussi sur le sujet

One Response

  1. J’ai jeté un coup d’oeil à ses photos sur son site. Elle est belle, elle est douée. Elle mérite d’être un peu plus connue et reconnue dans ce qu’elle fait ! Je diffuse, je partage, je like. Et courage Christel ne lâche rien ! 🙂
    Fred

Laissez un commentaire