Le Community Manager Freelance est un Caméléon

Les community managers : salariés ou freelances

Vous connaissez maintenant ce « nouveau métier » de community manager, je ne vais pas me lancer dans un article sur le sujet . Vous savez aussi que certains community managers travaillent comme salariés pour des entreprises et des marques, d’autres exercent en freelance.

Ce qui est mon cas:-)

Je ne vous parlerai donc que des community managers freelance, je n’ai pas d’expérience en tant que CM salariée.

Le CM freelance : pourquoi je le compare à un caméléon ?

 

Chameleon Psychedelic Art Design-Camaleonte Psichedelico-Vector

 

 

Pourquoi comparer le CM freelance à un caméléon ? Un petit rappel sur ce petit animal :-) Hormis le fait que cet animal change de couleur pour s’adapter à son environnement et se fondre dans le paysage, ce changement de couleur est pour lui un moyen de communication !

 « Ce sont des animaux qui se caractérisent par la mobilité indépendante de leurs yeux, leur langue protractile qui leur permet d’attraper leurs proies à distance, les doigts groupés en deux blocs opposables assurant une bonne prise sur les branches, et leur capacité à changer de couleur. »

Je travaille à distance, j’attrape mes clients sur les réseaux…Et quand j’en attrape un je ne le lâche pas facilement :-)

 « Les yeux des caméléons sont proéminents, et dotés de mouvements indépendants. Ceci permet à ces animaux de surveiller de tous cotés à la fois l’approche de prédateurs. Lorsqu’ils repèrent une proie les yeux convergent dessus pour obtenir une meilleure précision. »

 Je suis en veille permanente : veille sur la marque de mon client, veille sur ce qui est publié, sur chaque article intéressant à relayer à ma communauté …grâce à mes yeux pas proéminents :-)

Le changement de couleur du caméléon comme mécanisme de communication sociale

« Les caméléons sont également connus pour leurs couleurs variées et surtout la capacité chez certaines espèces à en changer rapidement.  Ces différents pigments sont activés grâce à des hormones. Il s’agit principalement d’un mécanisme de communication sociale (les couleurs sombres marquent la colère, l’agressivité ; les mâles utilisent des couleurs claires et variées pour courtiser les femelles), et non d’une technique de camouflage ; cependant la plupart des caméléons semblent utiliser le changement de couleur dans les deux buts. Le changement de couleur aurait d’abord été développé comme un moyen de communication, le camouflage n’intervenant que secondairement. »

En tant que community manager freelance, je travaille pour plusieurs clients, dans des domaines d’activité très différents. Bien entendu mon devoir de réserve et de confidentialité vis-à-vis de mes clients limiteront cette réflexion que je souhaite partager avec vous.

Mais vous imaginez bien que lorsque je publie pour une marque pour enfants, mon discours n’est pas du tout celui que j’utilise pour rassembler des twittos autour d’une communauté de télétravailleurs …De même lorsque je dois engager les fans d’une page facebook pour un sport généralement pratiqué par une majorité d’adolescents, et que je passe à la rédaction d’articles sur le e-commerce, en passant par la gamification …

La couleur du caméléon, c’est mon changement de ton, mon changement d’environnement et mon changement de lecteurs . Il faut avoir le « ton »adéquat, l’esprit en phase. Pour moi c’est comme un changement de costume, je passe du bleu pâle au kaki pour revenir à l’orange dynamique ! Cet exercice est difficile mais très enrichissant, très varié, porteur de rencontres professionnelles inattendues.

Sans oublier le changement nécessaire en fonction du réseau également : vous ne communiquez pas de la même façon sur une page facebook et sur Twitter, chaque réseau a sa voix.

Clin d’oeil à une entreprise de community management rencontrée sur Twitter lorsque j’écrivais cet article : Tribus VirtuellesTribus Virtuelles

 

 

Source : Wikipédia
Crédit Photos : Fotolia

 

À lire aussi sur le sujet

Posté dans BLOG, RÉSEAUX SOCIAUX
Tags : ,
11 commentaires pour “Le Community Manager Freelance est un Caméléon
  1. Wahid Rouhli dit :
    Très intéressant comme article, on a même tendance a dire que le métier du Community Management est un killer comme métier, surtout pour faire et la veille ainsi que la création du contenu encore plus en freelance. La question qui me revient assez souvent c’est comment faire espace entre la vie privée et professionnel d’un CM en prenant en considération que c’est une passion avant tout.

    Merci

    Wahid Rouhli

  2. valerie dit :
    Merci claudia !
  3. Claudia dit :
    Trés bon article, qui permet aux « non initiés » de se rendre compte du travail et de la mise en condition que doit faire quotidiennement un CM!
  4. valerie dit :
    Merci pour ce commentaire Boris mais je ne te suis pas ^^ Lorsque je signe un contrat avec une marque/client, il est évident que je ne vais pas signer avec un de ces concurrents ! Du moins c’est évident pour moi en tous cas : si je signe avec un imprimeur pour défendre son entreprise, il est évident que je ne vais pas signer avec autre imprimeur …Ou bien j’ai mal compris ton commentaire ?
  5. Merci pour la mention Valérie 😉 Tu as raison, le community manager est un caméléon et pas  » un Ninja, une Rockstar, un Guru, un Jedi, un « Expert » ou un couteau suisse ». Il faut arrêter la starification. C’est la marque ou l’entreprise qui doit être la star sur les réseaux sociaux.
    Et je confirme : même si tu es un très bon caméléon en tant que CM, tu ne ressembles pas à un caméléon, on est bien d’accord 😉
  6. Boris dit :
    Le problème du CM freelance, comme il est caméléon, il sera capable de travailler avec un concurrent… quid de la loyauté et du respect de la concurrence qui est à l’origine du marketing, dont le CM est l’un des acteurs ?
  7. johanna dit :
    Quelle jolie allégorie, Valérie.
    A l’instar des CM, les métiers du commerce, nous obligent, commerçants, dirigeants, chef d’entreprise, à utiliser les magnifiques variantes de couleurs de ce superbe caméléon comme autant de façons à adapter notre langage en fonction de notre interlocuteur !
    La photo utilisée est un régal pour les yeux, merci
  8. Joël Coché dit :
    Il n’y a pas de hasards, il n’y a que des rendez-vous disait Eluard. et c’est bien ça Twitter je n’y ai jamais fait autant de rencontres de ma vie. Alors bien évidemment que nous serons amenés à échanger voire collaborer ensemble au vu des projets conjoints que je mène avec Yvonig et bien d’autres. L’adaptablité, l’agilité, la réactivité, la souplesse, la mitrise de la langue et le caméléon en connait un rayon…etc
  9. valerie dit :
    C’était amusant car j’avais ce projet d’article en tête et sur Twitter je tombe sur le logo de Tribus Virtuelles…Un signe ?!
  10. Yvonig Le Mer dit :
    Merci Valérie ! Super article ! Je n’ai pas choisi mon logo au hasard et le caméléon était exactement l’animal qui me convenait le mieux; En effet, le Community Manager doit savoir se fondre dans le paysage. Ce n’est pas lui qui se met en avant, mais bel et bien la cause pour laquelle il travaille . A très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Twitter

Suivre @ValThuillier sur Twitter.