Les Réseaux Sociaux ne riment plus avec Eldorado

Classé dans : BLOG, RÉSEAUX SOCIAUX | 1

Lassitude et saturation pour les réseaux sociaux ?

Depuis quelques semaines sur Facebook, je lis que telle ou telle personne se désinscris de ce réseau. Elle n’y trouve plus d’intérêt, en a assez des lolcats ou des échanges blessants avec d’autres membres, ou encore souhaite « revenir aux vraies discussions irl entre amis ».

hsréseauxJ’ai rencontré ce type de ressenti sur Facebook et sur Viadéo. Il faut reconnaitre que souvent,  il ne se passe pas grand chose sur FB, et que Viadéo semble parfois se refermer sur …Viadéo !

Des articles sortent chaque semaine sur le sujet :

La réflexion succède à l’euphorie générale

L’effet boomerang ? 2008 – 2009 les réseaux sociaux deviennent incontournables pour les entreprises, petites ou grandes. Un site internet ne suffit plus, on préconise le blog et bien entendu, une présence sur les réseaux sociaux.

Puis on explique qu’être présent ne suffit pas si on n’est pas suffisamment actif sur ces réseaux. Là, les community managers sont devenus LA solution pour les entreprises. Ils ont su se rendre indispensables, avec plus ou moins de succès. Car le CM, son truc ce sont les réseaux sociaux ! Il manie les outils, le verbe, le langage et les us et coutumes . Enfin non, pas les coutumes puisque le métier est neuf, les coutumes n’ont pas eu le temps de s’installer;-)

les réseaux sociauxCommunity Manager + stratégie social média, voilà comment propulser une entreprise ou plutôt booster son chiffre d’affaires ? En 2011, j’ai souvenir d’une période faste en  tant que CM freelance, les demandes arrivent directement des réseaux sociaux dans la boite mail. Les entreprises sont un peu timides mais elles ont envie de participer à la liesse générale. Elles ont surtout le souhait de voir grimper leur chiffre d’affaires, de le booster via les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux : quel bénéfice pour une entreprise ?

Aujourd’hui on a le recul nécessaire pour répondre à cette question. On a compris – enfin – qu’avoir une communication cohérente et active sur les réseaux sociaux était essentiellement bénéfique pour la visibilité d’une entreprise – ou d’une personne. Visibilité, e-réputation, voilà deux éléments de la présence digitale d’une entreprise qui sont essentiels pour l’image de cette entreprise !

Return on investment !

 

J’appelle cela le  « ROI humain ». Tout aussi important que le ROI sonnant et trébuchant. L’un ne peut perdurer sans l’autre. Les réseaux sociaux permettent à une entreprise de communiquer avec ses clients, de leur apporter des conseils. Un client satisfait parlera de l’entreprise à ses propres contacts, et deviendra une sorte d’ambassadeur pour cette entreprise. De la même façon qu’un client recommandera un prestataire qui l’a satisfait à un autre contact.

Ce qui implique la nécessité pour une entreprise d’être présente et active sur les réseaux sociaux en deux mots : visibilité et e-réputation. La visibilité sous-entend « référencement », l’e-réputation sous-entend « image de l’entreprise». Une entreprise bien référencée ( donc trouvable sur le net facilement) et arborant une image positive ( sur son SAV, sur les conseils apportés via les réseaux sociaux, sur sa réactivité et ses compétences) aura plus de poids face à une entreprise concurrente, ce qui amènera par conséquent et à terme, un développement de son CA.

Les réseaux sociaux ne sont pas un effet de mode. Ils sont là et seront de plus en plus présents dans les années à venir. Il n’y a qu’à voir le nombre d’émissions télévisées qui vous permettent d’interagir et de réagir via les hashtags dédiés, les applications qui vous invitent à commenter comme si vous étiez devant la scène au milieu du public, les publicités mentionnant la page Facebook de l’entreprise…Et j’en passe ! Mais les réseaux sociaux et les attentes des utilisateurs évoluent. Facebook fait la part belle à la pub, (bientôt des pubs vidéos bien intrusives qui vont vous sauter au visage ) – mais affirme vouloir relever le niveau des publications. Du contenu de qualité, mouais, du contenu payant surtout. Cela dit, ce réseau reste le plus utilisé actuellement, donc difficile de faire l’impasse. À moins que votre activité ne justifie vraiment pas une présence sur ce réseau ?

Ma conclusion

Les réseaux sociaux vont évoluer en 2014. L’usage qu’on en fait, et aussi le comportement des utilisateurs. Si la période d’euphorie est passée, l’utilisation de ces réseaux n’en est pas moins pertinente ! J’ai le sentiment que cette réflexion par rapport aux réseaux va nous amener à nous améliorer ? Oscar Wilde disait que « l’expérience, c’est le nom que chacun donne à ses erreurs. » Un nouveau souffle, de nouveaux réseaux vont s’installer ? LinkedIn va continuer son ascension vraisemblablement, Viadéo survivra-t-il encore longtemps…Google Plus aura un utilisateur de plus en 2014 car je me suis promis de devenir active chez GG+. Et toujours Instagram, Twitter, Pinterest, qui devraient continuer leur progression.

À lire aussi sur le sujet

One Response

  1. Je trouve que cette analyse est vraiment pertinente, tu as bien cerné les problèmes.
    Personnellement et au risque de me répéter je ne peux pas croire que cette lassitude ne trouve sa raison d’être dans la morosité du climat ambiant.
    Toutes les TPE, rêveraient d’une vraie stratégie de communication, percutante et génératrice de C.A, une communication tournée vers l’émotionnel qui plait tant au chaland avide de relations plus humaines.
    Le moment est au repli sur soi, c’est là le cœur du problème, ce sentiment de lassitude, cette stagnation économique qui fait que les budgets ne se votent pas.
    Patience, le soleil finira par retrouver toute sa brillance !

Laissez un commentaire