[ITW] Le Dernier Salaire de Margaux Delcourt

Classé dans : INTERVIEWS | 7

« Le Dernier Salaire » de Margaux Delcourt

Après des années passées dans diverses entreprises comme assistante de direction, Margaux se retrouve sur le carreau. «Deux licenciements, sept ans de recherches d’emploi plus qu’actives », des CDD, des petits contrats précaires et sans lendemain, toujours pas de CDI en vue. Aucune perspective à l’horizon. À 55 ans, fatiguée mais jamais battue, Margaux continue ses recherches.

De Pôle Emploi aux désillusions professionnelles, avec humour et lucidité, Margaux nous raconte son parcours d’une « quinqua en fin de droits » :  «Je vais donc devoir désormais tenter de survivre et si je ne veux pas boire la tasse, je dois quitter mon appartement et me débrouiller.»

L’auteur explique qu’avec ce livre, elle veut témoigner :  «Je veux témoigner. Je veux que d’autres que moi sachent qu’ils ne sont pas seuls. Je veux que d’autres que moi, ceux qui auront peut-être  la chance d’avoir un travail jusqu’au bout de leur vie professionnelle , sachent ce que c’est de se voir mis sur la touche.

Et de n’être plus rien. 

Je veux qu’on change de regard sur les demandeurs d’emplois, les RSA-isstes, les ASS-isstes, et tous ceux, qui cherchent à s’en sortir et à qui on met la tête sous l’eau.»

[ITW] Le Dernier Salaire de Margaux Delcourt

L’interview de Margaux Delcourt

  • Peux-tu te présenter en quelques mots pour les lecteurs ?

Je m’appelle Margaux, j’ai 55 ans. Je suis une fille simple aimant et cultivant la simplicité avant toute chose. Je vis en Sud Gironde depuis 2 ans.

  • Lorsque tu t’es lancée dans l’écriture de ce livre, pensais-tu publier un jour ton récit ou était-ce avant tout un « livre-thérapie » ?

Je me suis lançée dans l’écriture de ce livre à la suite de conversations avec des amies qui aimaient ma façon d’écrire, ma spontanéité et …ma simplicité. Mon livre n’a rien d’un « livre-thérapie » du tout…::)))

  • J’ai fait ta connaissance sur les réseaux sociaux, sur Facebook plus précisément, via une de tes amies qui fait partie de mes contacts. J’ai le sentiment que ce réseau a permis de te faire connaitre rapidement, et qu’il a donné un sacré coup de pouce à ton « envol » ?

[ITW] Le Dernier Salaire de Margaux Delcourt

Oui le réseau m’a permis un très sympa coup de pouce et un envol rapide et agréable en effet. J’ai un esprit très « clan », très « bande d’amis » et je cultive cet esprit.

  • Que conseillerais-tu à un jeune qui va se lancer dans le monde du travail ? Faire toujours plus d’études ? Ou ne pas hésiter à se lancer dans une voie plus technique, aller vers un métier « manuel » ?

Hélas compte tenu de la conjoncture actuelle, je ne conseille rien à personne, qu’il soit jeune ou moins jeune. Peut être finir ses études s’il en a entamé. Mais surtout, surtout tenter de faire le bon choix d’études avant de les entamer. Écouter son coeur, ses envies profondes. On peut être manuel, technique, intellectuel. Le tout est de bien se positionner, étudier la faisabilité, l’intérêt, et y croire !

  • Et que recommanderais-tu à un(e) quinqua pour trouver un emploi ? Cumuler plusieurs postes pour joindre les deux bouts ?

Je ne recommande rien à une quinqua. Je n’ai pas cette prétention. Hélas rien n’est pareil pour tout le monde. Ici tel boulot va marcher. Là ça ne marchera pas. Cumuler des emplois me semble être incontournable dans des villes ou des régions où le travail se fait rare…

Joindre les deux bouts là est toute la difficulté. Je n’ai pas de conseils à donner, non.

  • Où peut-on se procurer ton livre aujourd’hui ?

On peut se procurer mon livre sur Amazon version brochée ou Kindle.

Sinon il commence à être référencé dans ma région. Librairie de Monségur (33) jolie bastide ! au centre culture de Leclerc à Langon ; et en Bretagne à Plancoet.

  • Quelle va être la suite de tes aventures ? As-tu reçu des offres d’emploi depuis la publication du livre ?

La suite des aventures ? Et bien j’ai un emploi de formatrice pour adultes. J’aime beaucoup ce travail. Transmettre est une belle expérience que nous devrions, nous les quinquas, devoir pouvoir faire plutôt que s’acharner à trouver un emploi et perdre notre belle énergie ! Transmettre voilà ce que j’aime.
Non pas d’offres d’emploi pour l’instant mais un soutien considérable de part et d’autre ::))) !

Je ne cherche pas à faire un best seller. je ne suis pas auteure. J’aime écrire ça s’arrête là. Ma vie est ailleurs. Vraiment !

[ITW] Le Dernier Salaire de Margaux Delcourt

*****************************************

Vous pouvez retrouver Margaux sur la page Facebook créée pour le Dernier Salaire !

Lire l’article consacré au livre sur le blog de Christiane Lesage

Un autre article dédié sur un autre blog 🙂

 

À lire aussi sur le sujet

7 Responses

  1. Chabanon
    super merci beaucoup.
    Bonne fin de semaine
  2. Bonjour,
    Je vais lui dire que vous aimeriez la contacter directement. Je lui donnerai votre mail …
    Valérie
  3. Chabanon
    Merci je n’utilise pas facebook.
    Puis je avoir un « vrai » moyen de contact svp ?
    Philippe
  4. Chabanon
    Bonjour
    Comment puis je contacter Margaux Delcourt S’il vous plait ?
  5. Merci pour elle ! J’ai « rencontré » Margaux sur Facebook recommandée par une de ses lectrices. Cela fait chaud au coeur de voir passer Margaux chez JJ Bourdin et sur France 3 !
    Valérie
  6. manfrey
    Bonsoir,

    Un grand merci à Margaux pour son livre, afin de  » dénoncer » , au pire ce système MERDIQUE qui ne fait pas, plus appel à des personnes compétentes et expérimentées;

    au mieux, alarmer de la situation difficile de ces quinquas, qui essayent de survivre au quotidien, en étant plus qu’un numéro caf, polemploi,assumaladie, impôt, ect…

    Preuve, (s’il en est encore besoin de le montrer) qu’on vit dans un système obsolète et une société qui à perdue son humanité et ses valeurs;

    Encore BRAVO et un GRAND MERCI pour ce livre;

    Bonne chance;

    très cordialement;

    Manfrey

Laissez un commentaire